Fiche métier

Coordinateur(trice) de projets socioculturels

Secteurs d'activité : Éducation populaire et animation - Habitat et logement accompagné - Sport - Tourisme social
Domaines d'activité : Administration - Animation - Coordination


Un(e) coordinateur(trice) de projets socioculturels, c’est quoi ?

Le coordinateur de projets socioculturels est en charge de la conception, de la budgétisation, et de la coordination de projets d’activités. Ces derniers s’inscrivent au sein d’un large programme visant à développer le lien social à l’intérieur d’un établissement ou d’un territoire par l’accès à la culture, à l’éducation et au sport et grâce à la transmission des valeurs de citoyenneté de tolérance et d’émancipation.

Dans son rôle de coordination, il peut être amené à diriger une équipe pluridisciplinaire ou d’animateurs. Ensemble, ils conçoivent un programme d’animation en tenant compte des budgets, des partenaires sociaux et économiques, des contraintes logistiques et de la disponibilité des équipes d’animation et d’encadrement.

Le coordinateur de projets est un professionnel polyvalent qui est amené à intervenir auprès de toutes sortes de publics : jeunes enfants, enfants, ados, adultes, personnes âgés, dépendantes ou en situation de handicap. Il trouvera ainsi sa place dans les centres de vacances et de tourisme, dans les associations, particulièrement les associations d’éducation populaire ancrées sur un territoire ou au sein d’une tête de réseaux ou d’un service, dans les collectivités territoriales ou encore dans les structures privées d’animation.


Ses missions

  • Définir un ou plusieurs axes d’intervention en tenant compte des besoins, des envies et des centres d’intérêt des personnes accueillies ;
  • Développer un projet d’activités socioculturelles en adéquation avec les besoins territoriaux et la politique globale de l’établissement ;
  • Concevoir et budgétiser un projet d’animations socioculturelles ;
  • Coordonner et accompagner à la tenue d’activités et d’animations socioculturelles ;
  • Effectuer le suivi et l’évaluation du projet d’activité pour en adapter le fond ou la forme si nécessaire ;
  • Communiquer et organiser des réunions d’information sur les actions en cours et à venir ;
  • Trouver, négocier et échanger avec des partenaires sociaux ou commerciaux sur les besoins matériels et de moyens nécessaires à la réalisation des activités ;
  • Travailler en étroite collaboration avec l’équipe pluridisciplinaire de l’établissement ainsi qu’avec les différents acteurs parties prenantes du projet d’action.

Les qualités et compétences du coordinateur de projets socioculturels

Fonctionnelles

L’autonomie : Bien que travaillant en étroite collaboration avec une équipe pluridisciplinaire et des partenaires socioculturels, le coordinateur de projets socioculturels est seul décisionnaire de son action au quotidien et ne rend de compte qu’au chef de l’établissement.

L’organisation : Le coordinateur tend à s’occuper de plusieurs projets à la fois, chacun impliquant des acteurs et des partenaires différents. Pour garder le cap et mener à bien tous ses projets dans les temps, il doit faire preuve d’une grande organisation et savoir déléguer lorsque c’est nécessaire.

La créativité : Le projet d’activité doit, d’une part, répondre à un besoin éducatif, social et culturel mais également permettre au public accueilli de profiter d’animations agréables et divertissantes. C’est en ce sens que le coordinateur de projet devra faire preuve d’inventivité et de créativité dans la mise en place de son action au quotidien.

L’écoresponsabilité : Sensibiliser son public aux enjeux environnementaux est absolument essentiel pour un coordinateur de projets socioculturels. Il veille à intégrer et à utiliser les bonnes pratiques écologiques aussi bien dans la conception que dans la réalisation de ses activités. Il préfèrera donc l’utilisation de matériaux recyclables ou naturels et privilégiera les trajets courts et avec un moyen de transport le plus propre possible.

Relationnelles

La médiation : Dans sa relation avec les partenaires sociaux, avec l’équipe pluridisciplinaire de l’établissement, avec l’équipe dont il a la charge ou avec le public accueilli, le coordinateur de projet se doit de représenter une figure neutre et bienveillante apte à résoudre les différents désaccords ou conflits sans jugement et sans prise de parti.

L’écoute : Identifier et repérer les impératifs socioculturels du public accueilli fait partie intégrante du travail de coordinateur de projet. C’est ainsi qu’il doit faire preuve d’observation et d’écoute au quotidien pour proposer un projet d’action concret et cohérent, associant autant que possible les parties prenantes.

La remise en question : Le coordinateur de projet doit être en mesure de remettre régulièrement en question son travail, son projet et son intervention au quotidien pour s’assurer de proposer un accompagnement socioculturel adapté.

Numériques

La planification et la coordination : Il doit maîtriser les outils numériques essentiels à la planification, à la réponse à des appels à projet ou appels d’offre, et au suivi de séjours ou d’activités comme les logiciels de gestion de projet, de planification, de budgétisation et de gestion de ressources.

La communication : Le coordinateur de projet socioculturel doit être en capacité d’utiliser les outils numériques pour communiquer avec les différents intervenants du projet, tels que les partenaires, les bénévoles et les participants. Il doit aussi savoir promouvoir son action et sa structure sur différents canaux de communication : email et newsletter, réseaux sociaux, cloud, chats dédiés etc.


Environnement de travail

Secteurs d’emplois

Etablissements employeurs

  • Les structures associatives socioculturelles ;
  • Les maisons de jeunes ou régies de quartier ;
  • Les centres ou foyers d’hébergement ;
  • Les centres socioculturels ;
  • Certains établissements de santé ;
  • Les collectivités territoriales ;
  • Des centres de loisirs et de vacances.

Types de contrats

  • CDI (Contrat à Durée Indéterminée) à temps plein ou partiel au sein de structures nécessitant des animateurs tout à long de l’année ;
  • CDD (Contrat à Durée Déterminée) à temps plein ou partiel pour des missions spécifiques de courte à moyenne durée ou pour combler un manque ponctuel en personnel.

Formations et diplômes

Niveau BAC +2

Le DE JEPS (diplôme d’état de la jeunesse, de l’éducation populaire et du sport) mention animation socio-éducative et culturelle.

Niveau BAC +3

Le DES JEPS (Diplôme d’État Supérieur de la Jeunesse, de l’éducation Populaire et du Sport) spécialité animation socio-éducative ou culturelle

Licence en sciences humaines et sociales mention science de l’éducation.

Le bachelor universitaire (BUT) en carrières sociales.


Autres appellations

  • Coordinateur(trice) socioculturel(le)
  • Gestionnaire de projets socioculturels

Offres d'emploi : Coordinateur(trice) de projets socioculturels

Offre d'emploi

Réf.19065

Chargé.e de projet éducation et ressources

Employeur : Making Waves


Lieu d'excécution du contrat : 93130 Noisy-le-Sec

Date de début du contrat : 02/09/2024

Date de fin du contrat : 28/02/2025

Type de contrat : CDD

Offre d'emploi

Réf.18870

Coordonnateur (H/F) de projet et de loisirs adaptés et qui sera responsable de secrétariat général à LILLE

Employeur : Association Loisirs Détente


Lieu d'excécution du contrat : 59160 Lille

Date de début du contrat : 02/09/2024

Date de fin du contrat : 31/08/2025

Type de contrat : CDD

Offre d'emploi

Réf.18006

URGENT – Chargé.e d’accueil et d’animation en Lozère (48)

Employeur : Réseau d'Entraide Volontaire


Lieu d'excécution du contrat : 48220 Pont de Montvert - Sud Mont Lozère

Date de début du contrat : 17/06/2024

Date de fin du contrat : 13/09/2024

Type de contrat : CDD

Offre d'emploi

Réf.15725

Coordinatrice/Coordinateur EEDD

Employeur : Les pieds à terre


Lieu d'excécution du contrat : Chilhac - 43 - Auvergne-Rhône-Alpes

Date de début du contrat : 09/09/2024

Date de fin du contrat : 08/09/2025

Type de contrat : CDD