Fiche métier

Coordinateur(trice) culturel

Secteurs d'activité : Éducation populaire et animation - Habitat et logement accompagné
Domaines d'activité : Animation - Coordination


Un(e) coordinateur(trice) culturel, c’est quoi ?

Le coordinateur culturel joue un rôle essentiel dans la conception et la mise en œuvre de projets culturels, en veillant à ce qu’ils soient accessibles et engageants pour divers publics. Il identifie les opportunités de programmes, élabore des stratégies de contenu et travaille à la promotion de la culture au sein de la communauté. Cette responsabilité implique une compréhension profonde des besoins culturels locaux et la capacité à créer des ponts entre les artistes, les institutions culturelles et le public.

Dans son travail quotidien, le coordinateur culturel collabore étroitement avec une variété de partenaires, y compris des artistes, des collectivités locales, des écoles et des sponsors. Il organise des événements tels que des expositions, des concerts, des ateliers et des conférences, en s’assurant que ces initiatives sont bien coordonnées, financées et promues efficacement. La gestion de projet, depuis la planification jusqu’à l’exécution, est une compétence clé, nécessitant une organisation impeccable et une communication efficace.

Enfin, le coordinateur culturel doit également avoir une forte compétence en gestion et en développement de réseaux. Il est chargé de rechercher des financements, de gérer les budgets et de développer des partenariats durables qui soutiennent les objectifs culturels de son organisation. Sa capacité à négocier et à maintenir de bonnes relations avec les différentes parties prenantes est essentielle pour assurer le succès et la viabilité des programmes culturels proposés.


Ses missions

  • Concevoir et développer des programmes culturels variés.
  • Organiser des événements culturels tels que des expositions, des concerts et des ateliers.
  • Collaborer avec des artistes, des institutions et des communautés locales.
  • Gérer les aspects logistiques des événements, y compris la location de lieux et d’équipement.
  • Rechercher et sécuriser le financement pour les projets culturels.
  • Promouvoir les événements et les activités à travers divers canaux médiatiques.
  • Développer et entretenir des partenariats avec des sponsors et des donateurs.
  • Évaluer l’impact des programmes culturels sur le public.
  • Recruter, former et superviser les bénévoles et le personnel de soutien.
  • Gérer le budget des projets et veiller à leur rentabilité.
  • Assurer la conformité avec les réglementations légales et de sécurité.
  • Négocier des contrats avec des fournisseurs et des prestataires.
  • Collecter et analyser les retours du public pour améliorer les initiatives futures.
  • Mettre à jour régulièrement les connaissances sur les tendances culturelles.
  • Encourager la participation communautaire et l’inclusion dans les activités culturelles.

Les qualités et compétences du coordinateur(trice) culturel

Fonctionnelles

La gestion de projet : Cette compétence est fondamentale pour le coordinateur culturel. Elle lui permet de planifier, d’organiser et de superviser des projets culturels, de la conception à la réalisation. Cela inclut la gestion des délais, des ressources et des équipes impliquées, garantissant le succès des initiatives culturelles.

La gestion budgétaire : Le coordinateur culturel doit savoir gérer les budgets de manière efficace, en allouant les ressources financières de façon stratégique pour maximiser l’impact des projets tout en restant dans les limites des coûts prévus.

L’Adaptabilité et l’innovation : Capacité à évaluer l’efficacité des programmes culturels et à adapter les stratégies en fonction des retours du public et des résultats obtenus. Cette compétence permet d’assurer que les projets répondent aux objectifs fixés et contribuent positivement à la culture de la communauté.

La connaissance du secteur culturel : Comprendre les dynamiques actuelles du secteur culturel, les tendances, et les besoins du public est essentiel pour développer des programmes pertinents et attrayants. Cela nécessite une veille constante et une capacité à intégrer de nouvelles idées et approches dans les projets culturels.

L’écoresponsabilité : Une compétence essentielle pour le coordinateur culturel, qui implique la mise en œuvre de pratiques durables dans la planification et la réalisation de projets culturels. Cela englobe la réduction de l’empreinte écologique des événements, le choix de fournisseurs écoresponsables, et la promotion de la sensibilisation environnementale parmi les participants et partenaires.

Relationnelles

L’ouverture d’esprit : La capacité à s’adapter à diverses situations et à interagir avec des personnes de différents milieux culturels est indispensable. L’ouverture d’esprit favorise l’innovation et l’inclusion dans les projets culturels.

L’empathie et l’écoute active : Essentielles pour comprendre les besoins et les attentes des artistes, des partenaires, et du public. L’empathie permet d’établir des relations solides et de confiance, tandis que l’écoute active facilite la communication et la collaboration.

Le travail en équipe : Le coordinateur doit savoir mobiliser et inspirer son équipe autour d’un projet commun. Favoriser un esprit d’équipe et encourager la participation active de chacun sont clés pour la réussite des projets.

La communication : c’est une compétence primordiale pour gérer les relations avec les fournisseurs, les partenaires financiers, et d’autres parties prenantes. Savoir négocier efficacement permet d’atteindre les meilleurs accords pour l’organisation et ses projets.

Numériques

La maîtrise des outils de communication numérique : Ces compétences sont essentielles pour le directeur d’établissement touristique afin de promouvoir efficacement son établissement sur internet, d’engager le dialogue avec les clients via les réseaux sociaux et les plateformes en ligne, et de gérer la réputation de l’établissement en répondant aux avis et commentaires.

L’analyse de données : C’est une compétence très utile pour comprendre et interpréter les données issues des outils numériques pour évaluer l’impact des actions de communication et ajuster les stratégies en conséquence.


Environnement de travail

Secteurs d’emplois

  • Secteur de l’éducation populaire, de l’animation et des loisirs.
  • Secteur du sport.
  • Secteur du tourisme.
  • Secteur de l’éducation et de la formation.
  • Secteur des arts et de la culture.
  • Secteur public.

Etablissements employeurs

  • Centres culturels et maisons de la culture.
  • Musées et galeries d’art.
  • Bibliothèques publiques.
  • Municipalités et services culturels locaux.
  • Festivals et événements culturels.
  • Organisations non gouvernementales (ONG).
  • Établissements d’enseignement.
  • Entreprises de médias et de communication.

Types de contrats

  • Contrat à Durée Indéterminée (CDI) : Offre une stabilité d’emploi à long terme, convenant aux postes à responsabilités au sein d’organisations culturelles établies.
  • Contrat à Durée Déterminée (CDD) : Pour des projets spécifiques, remplacements temporaires ou événements saisonniers nécessitant une expertise culturelle temporaire.

Formations et diplômes

Niveau BAC +2

BTS Métiers de l’audiovisuel, option gestion de production.

BUT Information-Communication, option communication des organisations.

BUT Information-Communication parcours métiers du livre et du patrimoine.

BUT Animation sociale et culturelle.

DEJEPS spécialités :

  • Animation socio-éducative ou culturelle
  • Développement de projets, territoires et réseaux.

Niveau BAC +3

Licence Information-Communication.

Licence Arts, Lettres, Langues, mention médiation culturelle.

Licence pro Métiers du livre : bibliothèques, archives.

DESJEPS (Diplôme d’État Supérieur de la Jeunesse, de l’Éducation Populaire et du Sport)

Niveau BAC +5

Master Arts, Lettres, Langues, mention management de projets culturels.

Master Histoire, civilisations, patrimoine.

Master Métiers du livre et de l’édition.

Master Gestion de projets ou structures artistiques et culturels.

Autres formations

Diplômes d’écoles spécialisées en art et culture.

Formations professionnelles spécifiques dans le domaine de la gestion culturelle, de la médiation culturelle ou du management de projets culturels.


Offres d'emploi : Coordinateur(trice) culturel

Offre d'emploi

Réf.19065

Chargé.e de projet éducation et ressources

Employeur : Making Waves


Lieu d'excécution du contrat : 93130 Noisy-le-Sec

Date de début du contrat : 02/09/2024

Date de fin du contrat : 28/02/2025

Type de contrat : CDD

Offre d'emploi

Réf.15242

Animateur ou animatrice Jeunesse (16/25 ans)

Employeur : Mairie de Crosne (Maison des Jeunes)


Lieu d'excécution du contrat : 91560 CROSNE

Date de début du contrat : 01/10/2024

Type de contrat : CDI

Offre d'emploi

Réf.11631

Animateur H/F jeunesse titulaire du BAFD : Animation et encadrement auprès de lycéens

Employeur : OSER


Lieu d'excécution du contrat : 91190 Gif-Sur-Yvette

Date de début du contrat : 01/07/2024

Date de fin du contrat : 12/07/2024

Type de contrat : Bénévolat

Offre d'emploi

Réf.4626

/!\ – DIRECTEUR.TRICE – ITINERANT – FRANCE ETRANGER

Employeur : CSEC DE L'UES VEOLIA EAU - GDE


Lieu d'excécution du contrat : 93300 Aubervilliers

Date de début du contrat : 10/07/2024

Date de fin du contrat : 21/08/2024

Type de contrat : CEE