Fiche métier

Cuisinier(ère)

Secteurs d'activité : Éducation populaire et animation - Habitat et logement accompagné - Tourisme social
Domaines d'activité : Hébergement - Restauration


Les métiers de la cuisine, c’est quoi ?

Le professionnel de cuisine élabore, conçoit et propose de nombreuses recettes de l’entrée au dessert en passant par le plat. Il est chargé de la gestion d’un budget et des stocks, de l’entretien de la cuisine, de la création de la carte et de la réception des livraisons. Formé aux règles d’hygiène, il établit aussi le contrôle qualité des aliments et s’assure du respect de toutes les normes en vigueur.

Les métiers de la cuisine sont nombreux et variés et permettent d’évoluer rapidement au sein d’une brigade. Il est possible de commencer commis pour ensuite passer cuisinier puis second de cuisine jusqu’à accéder au statut de chef de cuisine. De plus, les établissements recrutant du personnel de cuisine sont nombreux et permettent aux professionnels de la branche de bénéficier d’un large choix d’emplois.

Au sein d’une structure de services (hôpitaux, centres de loisirs ou de vacances, établissements médicosociaux), le cuisinier est intégré à une équipe pluridisciplinaire avec laquelle il élabore les menus en fonction des besoins et des impératifs médicaux du public accueilli. Il accompagne le quotidien et peut également proposer des activités si son type d’établissement s’y prête.


De nombreuses missions

  • Imaginer et concevoir une carte ou un menu ;
  • Prendre en compte les impératifs alimentaires des personnes accueillies (allergie, régime alimentaire, impératif culturel, etc.) ;
  • Communiquer avec l’équipe pluridisciplinaire de son établissement ;
  • Budgétiser les recettes ;
  • Gérer les stocks, préparer les commandes et éventuellement faire les courses ;
  • Recevoir les livraisons ;
  • Faire une mise en place complète avant le service ;
  • Se coordonner avec sa brigade dans le déroulement du service et de la préparation ;
  • Entretenir le matériel de cuisine et l’électroménager dans le respect des normes d’hygiène ;
  • Faire la plonge et nettoyer entièrement la cuisine entre chaque service ;
  • Maitriser la chaine du froid et mettre en place les bonnes pratiques en matière de sécurité et d’hygiène ;
  • Le cas échéant, diriger une brigade ou être capable de répondre aux consignes du chef de cuisine.

Les qualités et compétences des professionnels de la cuisine

Fonctionnelles

L’organisation : C’est une qualité essentielle du professionnel de cuisine. Garder une cuisine parfaitement ordonnée, s’assurer du bon état de marche du matériel et effectuer une mise en place irréprochable sont autant d’actions qui permettront d’assurer un service exemplaire et sans accrocs.

La créativité : Pour créer une carte ou un menu, il ne suffit pas d’ouvrir un livre de recette. Les professionnels de la cuisine sont capables d’imaginer de nombreux plats et de s’adapter à la demande du public accueilli lorsque c’est nécessaire.

La flexibilité : Le travail d’un professionnel de la cuisine est varié. En plus de la préparation des plats, il doit aussi être capable d’effectuer les tâches de nettoyage, de plonge, de préparation ou de maintenance.

L’écoresponsabilité : Les cuisiniers doivent être conscients des enjeux environnementaux liés à l’exploitation agricole et à l’industrie alimentaire pour proposer des menus composés d’aliments locaux, bio et à la culture durable. Ils pourront également mettre en place une politique globale respectueuse de l’environnement, dans le respect des normes en vigueur et organiser des journées pédagogiques pour sensibiliser le public accueilli aux problématiques écologiques liées à la préparation de repas et à la gestion des déchets par exemple.

Relationnelles

L’auto-évaluation : Qu’il s’agisse du chef de cuisine, du cuisinier ou du commis, le professionnel de la restauration doit être capable de remettre en question son travail, ses plats, sa relation à l’autre et son comportement global au sein de la brigade.

Le travail en équipe : Au sein de sa brigade, le cuisinier sait transmettre et recevoir des informations de manière à coordonner son travail efficacement. Il doit également s’entretenir régulièrement avec l’équipe pluridisciplinaire de son établissement pour se renseigner sur les éventuelles adaptations à apporter au menu dues aux besoins ou aux impératifs du public accueilli.

Numériques

La communication : Un professionnel de cuisine doit être en mesure d’utiliser les logiciels basiques tels que les traitements de texte et les tableurs pour pouvoir établir un menu ou un budget par exemple. Il doit par la suite être capable de transmettre les informations à l’équipe et aux usagers par le biais de canaux de communication numériques (intranet, cloud, email, réseaux sociaux ou chats dédiés).


Environnement de travail

Secteurs d’emplois

  • Le secteur de la restauration ;
  • Le secteur de l’éducation populaire, de l’animation et des loisirs ;
  • Le secteur du tourisme et du tourisme social ;
  • La fonction publique ;
  • Le secteur privé.

Etablissements employeurs

  • Les restaurants ;
  • Les cantines scolaires ;
  • Les hôpitaux ;
  • Les collectivités territoriales ;
  • Les associations qui accueillent du public ;
  • Les centres de vacances et les établissements de tourisme.

Types de contrats

  • Contrat à Durée Indéterminée (CDI) : Il s’agit d’un contrat de travail permanent sans date de fin spécifiée souvent proposé par des établissements pérennes.
  • Contrat à Durée Déterminée (CDD) : Ce contrat est établi pour une durée spécifique, souvent pour remplacer un employé absent ou pour faire face à un accroissement temporaire de l’activité.
  • Contrat de travail temporaire ou d’intérim : Ce type de contrat est flexible et permet au cuisinier de découvrir différents environnements de travail.
  • Contrat d’Apprentissage ou de Professionnalisation : Ils sont destinés aux personnes souhaitant acquérir une qualification professionnelle ou compléter leur formation dans le domaine de la cuisine.
  • Contrat de Travail Saisonnier : Souvent utilisé dans les zones touristiques, ce contrat est conçu pour des emplois qui dépendent des saisons.

Formations et diplômes

Niveau CAP

CAP cuisine qui se prépare en 2 ans après la troisième et qui peut être complété par une MC cuisinier en desserts de restaurant ou en art de la cuisine allégée.

Niveau BAC

Bac professionnel cuisine en 3 ans après la classe de troisième ;

Bac technologique sciences et technologies de l’hôtellerie et de la restauration (STHR)

Titre professionnel responsable de cuisine en restauration collective

Brevet professionnel arts de la cuisine

Certification de spécialisation en restauration collective

Niveau BAC +2

BTS de management en hôtellerie restauration option B management d’unité de production culinaire (MHR)


Offres d'emploi : Cuisinier(ère)

Offre d'emploi

Réf.18736

CUISINIER.E en centre de vacances – Août

Employeur : AVEI


Lieu d'excécution du contrat : Tourville-sur-Pont-Audemer - 27 - Normandie

Date de début du contrat : 29/07/2024

Date de fin du contrat : 18/08/2024

Type de contrat : CDD

Offre d'emploi

Réf.18731

chef de cuisine gérant H/F

Employeur : DIXMIER


Lieu d'excécution du contrat : Lacanau - 33 - Nouvelle-Aquitaine

Date de début du contrat : 08/07/2024

Date de fin du contrat : 29/08/2024

Type de contrat : CDD

Offre d'emploi

Réf.18719

chef de cuisine gérant H/F

Employeur : DIXMIER


Lieu d'excécution du contrat : Capbreton - 40 - Nouvelle-Aquitaine

Date de début du contrat : 07/07/2024

Date de fin du contrat : 31/08/2024

Type de contrat : CDD

Offre d'emploi

Réf.17856

CUISINIER – CUISINIERE Séjour de vacances – Ete 2024 – Bain de Bretagne H/F

Employeur : CFAG Bretagne


Lieu d'excécution du contrat : bain de bretagne - 35 - Bretagne

Date de début du contrat : 08/07/2024

Date de fin du contrat : 15/07/2024

Type de contrat : CDD